Le moteur du FLE

Merci à Vincent, qui m’avait signalé dans un commentaire laissé sur le blog le moteur de recherche spécialisé pour les ressources en FLE. N’hésitez pas à alimenter vous aussi l’indexe en proposant des sites de qualité. Le moteur du FLE, c’est par ici .

Déculpabilisons-nous: la fossilisation en langues existe!

 

 

fossilissation

image libre de droit de site dreamstime.com

 

J’étais souvent interpelée par des personnes qui vivent dans un pays étranger pendant des années et des années sans pour autant arriver au niveau linguistique du natif.  Moi même je suis passée  par la  même expérience, après des années de mon séjours en France je suis encore incapable de parler comme un français, je commis toujours les mêmes fautes de conjugaison, de prononciation etc. Vous avez remarqué probablement pendant  une expérience d’apprentissage d’une langue étrangère que vous n’arrivez plus à évoluer ou à acquérir de nouveaux matériaux langagiers ou même à corriger votre prononciation et cela malgré vos efforts, alors quelle est l’explication?

 

Un  phénomène scientifiquement approuvé existe, c’est la fossilisation. La fossilisation désigne un arrêt dans l’acquisition de la langue cible. La fossilisation peut concerner un domaine  particulier de la langue comme la syntaxe ou la phonétique par exemple. Selinker (1972) indique que 95% des apprenants d’une langue étrangère n’arrive pas à atteindre le niveau d’un natif. Ce chercheur souligne également que ce phénomène peut être temporaire ou définitif et que le transfert des éléments d’une langue source à la langue cible est considéré comme l’une des raisons les plus importantes.

référence bibliographique: https://linx.revues.org/564

Nouvelle ressource sur UOH

Une nouvelle ressource a été déposée sur le site de l’Université Ouverte des Humanités (UOH). Cette ressource a pour objectif  de faire découvrir à un public néophyte les sciences du langage et cela à travers 27 vidéos réalisées avec des spécialistes. Les vidéos sont très  bien fait même si je trouve le côté écrit oralisé des interviews un peu désagréable. Les transcriptions des vidéos sont téléchargeables en PDF, un vrai avantage pour les non natifs du français. Je pense que ces vidéos sont très adaptées pour un public FOU (français sur objectifs universitaires). Accéder au ressource

 

Prolongez le temps de classe avec le parcours

Souvent, les apprenants débutants se trouvent perdus devant les innombrables ressources sur Internet et ne savent pas comment en tirer profit. Le parcours me semble une activité qui pourrait aider les débutants à exploiter ces ressources  d’une manière efficace. Le parcours est un ensemble des  sites et des exercices en ligne  autour d’une thématique (les régions de la France, les aliments, le passé composé …). Le parcours  commence par une étape de préparation suivie d’une étape d’entrainement.

L’avantage du parcours réside dans le fait qu’il peut être utilisé en autonomie totale à condition que les exercices proposés soient auto-correctifs. Le parcours peut être utilisé en complément du cours en tant que:

1. Préparation: l’apprenant peut se familiariser avec quelques éléments du cours avant de les voir en classe ( la classe inversée);

2. Entrainement: le parcours peut reprendre les mêmes éléments vus en classe;

3. Approfondissement:  c’est une bonne manière pour permettre à l’apprenant d’aller plus loin des points expliqués en classe.

Pour concevoir un parcours, l’enseignant procède à une phase de  sélection et à une phase d’organisation de ressources en fonction de ses objectifs et de niveau des apprenants.

outils pour concevoir un parcours:

Parcours A1

Moteur de recherche Cito.

Exemples des parcours.